Skip to content

Qu’est-ce que l’ACV ?

 

L’ACV ou Analyse de Cycle de Vie est une méthode utilisée pour calculer l’empreinte environnementale de produits ou de services.

Pourquoi ? Quel objectif ?

Elle permet de répondre à la question « Quelle est l’empreinte de mon produit ou service ? ». Elle permet également de comparer deux produits entre eux, et de choisir le mieux disant en terme environnemental. Elle permet enfin d’améliorer des produits existants, en identifiant les principaux enjeux de réduction des impacts sur toute la chaine de valeur. C’est ce qu’on appelle l’écoconception. Cette écoconception peut également être réalisée sur un produit en cours de conception, via une ACV dite prospective.

Quoi ? Quelle utilité ?

Réaliser une ACV nécessite avant tout de bien définir son objectif. Pourquoi réaliser cette étude et à quoi va-t-elle me servir ? Plusieurs cas de figure se présentent :

 

  • Cas de figure 1 : Une entreprise cherche à déterminer les principaux enjeux environnementaux de son produit sur toute sa chaine de valeur. Quelles sont les étapes les plus impactantes dans la chaîne de valeur du produit ?
  • Etapes fournisseurs:  achats, production de matières premières, intrants …
  • Etape interne, pour la production dont l’entreprise a la responsabilité directe : transformation des matières premières, usines/bureaux …
  • Etape clients/utilisateurs: utilisation du produit (consommables, consommation d’énergie à l’usage, gaspillage), fin de vie …

  • Cas de figure 2 : Une entreprise veut comparer deux solutions de conception de son produit.

Exemple :Doit-elle s’orienter vers un ingrédient biosourcé ou pétro-sourcé ? Lequel est le plus vertueux en terme environnemental ?

 

  • Cas de figure 3 : Une entreprise souhaite comparer son produit avec un produit concurrent ou avec un produit standard.

 

  • Cas de figure 4 : Une entreprise veut faire une allégation environnementale (claim) auprès de ses clients

 

  • Cas de figure 5 : une entreprise examine de nouvelles solutions pour ses produits, en prenant en compte les récents développements technologiques. Quelles options permettent des gains environnementaux ? Quels sont les verrous à lever pour que la solution soit (environnementalement) viable ? C’est l’ACV prospective.

La démarche de réalisation d’une ACV apporte des bénéfices à l’entreprise : elle induit souvent des économies financières en parallèle de la réduction des impacts, elle augmente sa crédibilité vis-à-vis de ses fournisseurs, améliore son image de marque vis-à-vis de ses investisseurs, clients, consommateurs et employés.

Comment réaliser une ACV ?

Chaque produit possède un cycle de vie propre, défini comme « L’ensemble des phases consécutives et liées du système de produits, de l’acquisition des matières premières ou de la génération des ressources naturelles à l’élimination finale »[1].

Les cycles de vie de la voiture thermique et de la voiture électrique sont par exemple présentés dans la Figure 1.

Mesure expert pied à coulisse etc

Figure 1 : Exemples de cycles de vie d’une voiture thermique (à gauche) et d’une voiture électrique (à droite). Schéma Sayari®.

L’ACV est une approche complète et systémique à double titre :

  • Elle évalue l’ensemble de la chaine de valeur incluant l’amont (fournisseurs) et l’aval (utilisateurs et consommateurs).
  • Elle évalue l’ensemble des impacts : l’empreinte carbone, mais également l’empreinte eau, toxicité, pollutions, utilisation des terres …

Cette double approche permet d’éviter les deux types de transferts d’impacts :

  1. Le transfert d’étapes du cycle de vie
  2. Le transfert de catégories d’impacts

Ces deux types de transfert d’impact sont détaillés ci-dessous.

  1. Le transfert d’étapes de cycle de vie

Le transfert d’étape du cycle de vie est très fréquent dans le secteur du bâtiment.  Dans le cas d’un logement, : la construction, l’ajout d’isolants et la mise en place d’une pompe à chaleur sont des coûts environnementaux (et économiques) supplémentaires lors de l’étape de construction ; les émissions liées au chauffage lors de l’étape d’usage sont toutefois fortement réduites sur toute la durée d’occupation du logement du fait de la baisse en consommation d’énergie. L’« investissement » environnemental initial permet de réduire l’impact de l’usage du logement (chauffage), et le bilan environnemental total est généralement plus favorable à ce type de logement (avec isolation supplémentaire et chauffage écologique). Le poids attribué aux différentes étapes du cycle de vie sera différent: le logement bien isolé et chauffé avec une pompe à chaleur aura plus d’impact environnemental à la construction, et moins d’impact à l’usage pour le logement par rapport à un logement plus classique.

Un autre exemple permet d’illustrer le transfert d’étape du cycle de vie. Il s’agit de la comparaison entre une voiture thermique et une voiture électrique. Il est présenté dans la Figure 2. Au stade de la construction du véhicule, il est plus impactant de construire une citadine électrique (incluant la batterie) que son équivalent thermique. Et pourtant, lorsqu’on inclut la phase d’usage, qui consiste à faire rouler le véhicule une fois construit sur des dizaines de milliers de kilomètres, la hiérarchie s’inverse : au global, la voiture thermique (VT) apparaît comme plus impactante pour l’environnement, contrairement à ce qu’aurait suggéré la comparaison sur la seule phase de production. Il y a ainsi un transfert d’étape du cycle de vie entre la phase d’usage et la phase de production lorsque les deux véhicules sont comparés.

Figure 2 : Résultats d’impact sur le changement climatique pour l’ensemble du cycle de vie d’une voiture thermique et d’une voiture électrique, pour un véhicule fabriqué en 2016 et en 2030 (projeté). Les couleurs représentent les différentes étapes du cycle de vie et les points le total de chaque étude. Adapté du rapport Fondation pour la Nature et l’Homme, 2017, « Le véhicule électrique dans la transition écologique en France ».

  1. Le transfert de catégories d’impact

Afin d’illustrer les transferts de catégories d’impacts, l’exemple des biocarburants de première génération est prégnant. Ces carburants sont issus de cultures en compétition avec l’alimentation (soja, maïs, huile de palme…). L’ACV a permis de mettre en lumière une réduction de l’empreinte carbone par rapport aux carburants fossiles, mais une augmentation de la consommation de terres agricoles comme illustré dans la Figure 3. Ainsi rouler au diesel sera 55% plus impactant que rouler au biodiesel pour la catégorie changement climatique. En revanche, les impacts sur l’occupation des terres agricoles sont inexistants  pour un parcours avec du diesel pétro-sourcé.

Figure 3 : Impacts de la mobilité Diesel/Biodiesel pour différentes catégories d’impacts : changement climatique, écotoxicité terrestre, occupation des terres agricoles et utilisation des ressources fossiles. Comparaison des impacts pour des distances comparables de la consommation d’un véhicule roulant au biodiesel (en bleu foncé) versus au diesel pétro-sourcé (en bleu clair)[2]. Adapté de la publication LinkedIn de Romain Chambard, « Analyse de cycle de vie du BioDiesel » 2020.

Qui réalise ?

La méthodologie d’ACV est encadrée par les normes ISO 14040 et 14044. Pour la réaliser, certaines entreprises bénéficient d’experts en interne. Les autres sollicitent des experts externes. Ils interviennent dans les deux cas de figure : soit, après la réalisation d’une ACV simplifiée réalisée en interne par l’entreprise ou bien sans étude préalable.

Ils vont s’assurer que l’étude complète ISO permet de réaliser une allégation, et vont poser les limites de celles-ci. La qualité des données utilisées est par exemple clé pour déterminer la robustesse des allégations. Si celles-ci sont incertaines, les experts proposeront de faire varier les hypothèses pour voir l’évolution sur les résultats, et tester, ainsi, leur robustesse.

Cette exigence permet de s’assurer que l’ACV réalisée est fiable et conforme, et que les approximations faites sont légitimes.

Que proposent les logiciels ?

De nombreuses solutions émergent aujourd’hui pour proposer des calculs d’ACV automatisés. Ces solutions sont utiles pour des évaluations « à grosse maille ». Elles permettent de réaliser des « ACV simplifiées ». Autrement dit, elles fournissent une première évaluation des enjeux et permettent de lancer des chantiers d’amélioration des produits. Elles ne permettent cependant pas aujourd’hui de réaliser des « allégations environnementales » (claims).

Afin de se conformer à la norme ISO, il est nécessaire de faire auditer les résultats fournis par les logiciels par des experts qui maitrisent la qualité des données utilisées et savent interpréter les résultats. A titre d’exemple, une différence de 20% dans le calcul de l’empreinte carbone est significative, quand elle ne l’est pas sur l’empreinte toxicité. Une réduction des impacts de l’empreinte carbone par la captation de carbone biogénique (stockage du carbone dans les prairies par exemple) n’a pas la même signification qu’une réduction des émissions liées à la consommation d’énergie fossile.

Que propose Sayari ?

Chez Sayari, nous réalisons des ACV en appliquant les normes ISO et en utilisant les dernières méthodes scientifiques adaptées à votre besoin. Nous réalisons également des revues critiques d’ACV permettant leur utilisation en allégation environnementale. Nous sommes partenaires des pouvoirs publics français et européens sur le sujet de l’affichage environnemental. Construction d’Inventaires de Cycle de Vie, prise en compte de la biodiversité, éco-conception, nous pouvons vous accompagner sur de nombreux sujets. N’hésitez pas à consulter notre offre et à nous contacter !

[1] Source ISO 14040

[2] méthode ReCiPe Midpoint (H) V1.06 pour l’Europe.

Nous proposons des solutions sur mesure, adaptées à vos ambitions et à vos moyens

Vous souhaitez connaitre nos dernières études ou découvrir nos nouveaux projets ? Suivez-nous sur Linkedin

  Membre du Comité consultatif technique du PEF (Product Environmental Footprint).

 Membre du comité des partenaires de l’affichage environnemental

NOM DE LA SOCIETE
Sayari –Sayari dont le siège social est situé 6 rue Carnot, 78212 Saint-Germain en Laye, France.

RESPONSABLE DE LA PUBLICATION
Responsable Editorial :  Mme Anne-Claire Asselin
Responsable de la protection des données : Mme Anne-Claire Asselin

NOM ET ADRESSE DE L’HÉBERGEUR
Conformément à la loi n°2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, nous vous informons que le site internet «marine-biodiversity-footprint.com/» est la propriété de Sayari.
Le site internet «https://sayari.co/» a été conçu par la société ideephare.
Le site internet «marine-biodiversity-footprint.com» est hébergé sur les matériels informatiques de la société IONOS dont le siège social est : 7 place de la gare – 57200 SARREGUEMINES

DÉCHARGE DE RESPONSABILITÉ
Le site «Sayari.co» est régi par le droit français; les visiteurs ayant accès au site de l’étranger, doivent s’assurer du respect des lois localement applicables.

Mme Anne-Claire Asselin n’est tenu que d’une simple obligation de moyens concernant les informations qu’elle met à disposition des personnes qui accèdent à son site web «www.marine-biodiversity-footprint.com»

Alors même que nous avons effectué toutes les démarches pour nous assurer de la fiabilité des informations contenues sur ce site web, Mme Anne-Claire Asselin ne peut encourir aucune responsabilité du fait d’erreurs, d’omissions, ou pour les résultats qui pourraient être obtenus par l’usage de ces informations. Notamment, l’usage de liens hypertextes peut conduire votre consultation de notre site vers d’autres serveurs pour prendre connaissance de l’information recherchée, serveurs sur lesquels Sayari n’a aucun contrôle. Le site web de Sayari est normalement accessible 24h/24h et 7 jours/7. En cas de force majeure, de difficultés informatiques, de difficultés liées à la structure des réseaux de télécommunications ou difficultés techniques, pour des raisons de maintenance, sans que cette liste ne soit exhaustive, l’accès à tout ou partie du site pourra être suspendue ou supprimé sur simple décision de Sayari. Pour des raisons de maintenance, et/ou pour toute autre décision de la société Sayari, l’accès au site Internet pourra être interrompu. Le site Internet est susceptible de modifications et d’évolutions sans notification d’aucune sorte.

PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE
Ce site relève de la législation sur les droits d’auteur et les droits de propriété littéraire et artistique. Tous les droits de propriété intellectuelle, notamment les droits de marque, les droits d’auteur, les textes, les illustrations, photos ou logos sont la propriété de Sayari. Les éléments de ce site ne peuvent être utilisés, modifiés altérés ou reproduits totalement ou partiellement ou encore faire l’objet d’une quelconque exploitation. Les reproductions, sur support papier ou informatique de tout ou partie du site, sont autorisées sous réserve qu’elles soient strictement réservées à un usage personnel, excluant tout usage à des fins publicitaires et/ou commerciales, et qu’elles soient conformes aux dispositions de l’article L122-5 du Code de la Propriété Intellectuelle et qu’aucun des avertissements concernant la propriété du site et de ces éléments ne soit effacé. A l’exception des dispositions ci-dessus, toute reproduction, représentation, utilisation ou modification, par quelque procédé que ce soit et sur quelque support que ce soit, de tout ou partie des pages du site, sans avoir obtenu l’autorisation préalable de Sayari est strictement interdite.

Vous vous interdirez également d’introduire des données sur le site web «https://sayari.co/» qui modifieraient ou qui seraient susceptibles de modifier le contenu ou l’apparence des données, de la présentation ou de l’organisation du site ou des œuvres figurant sur le site web de TRANSITION et par quelques procédés que ce soit.

DONNÉES PERSONNELLES
Sayari collecte des informations provenant des visiteurs du site web «www.marine-biodiversity-footprint.com» au moyen de questionnaires figurant sur le site Internet. Ces informations permettent de répondre à vos demandes d’informations. Elles ne sont pas stockées dans des fichiers informatiques, ni vendues, ni échangées.

Les informations personnelles qui sont ainsi collectées se limitent à celles qui sont nécessaires pour vous contacter (nom prénom, e-mail, société, téléphone, adresse, code postal ville, pays). Elles ne sont pas conservées dans le cadre de ce formulaire.

Conformément aux dispositions des articles 38 et suivants de la loi 78-17 du 6 janvier 1978, et au RGPD (Règlement de la Protection des Données Personnelles) règlement 2016/679 du 27 avril 2016, vous disposez à tout moment d’un droit d’accès, de communication, de rectification, d’actualisation et de suppression des données personnelles vous concernant. Pour exercer l’un de ces droits, vous pouvez adresser une demande par courrier à l’adresse suivante :
Sayari  – Mme Anne Claire Asselin – 6 rue Carnot – 78112 Saint-Germain en Laye, France
ou par courriel à l’adresse : contact@sayari.co

COOKIES
Ce site utilise des cookies qui ne permettent pas de vous identifier personnellement (nom-adresse). Les cookies sont des fichiers informatiques qui sont installés sur votre ordinateur via votre navigateur et qui contiennent des informations sur votre navigation lorsque vous visitez les pages du site.

Ces cookies peuvent être permanents ou propres à une session. Nous utilisons des cookies à des fins de suivi et de statistiques pour comprendre vos attentes et l’intérêt que vous portez à nos produits. Ils nous permettent aussi d’améliorer le fonctionnement et les performances de navigation sur notre site.

Le paramétrage de votre navigateur Internet permet de vous informer de la présence de cookies et de bloquer ces cookies. Vous pouvez consulter les cookies avec la plupart des éditeurs de texte ou des programmes de traitement de texte. La liste ci-après vous explique comment afficher les cookies dans différents navigateurs. Si vous utilisez un navigateur différent, consultez les informations sur les cookies propres à ce navigateur. Si vous utilisez un téléphone portable, reportez-vous à son mode d’emploi pour obtenir plus d’informations.

•Firefox : https://support.mozilla.org/cookies
•• Chrome :https://support.google.com/cookies
•• Internet Explorer 8-11: https://windows.microsoft.com/explorer/cookies
•• Microsoft Edge : https://www.privacy.microsoft/edge
•• Opera : http://www.opera.com/help

La désactivation des cookies peut avoir pour conséquence de limiter votre accès à tout ou partie du site ou d’autres sites.

Ce site utilise Google Analytics, qui nous permet de déterminer quelles pages sont les plus regardées par les internautes et d’améliorer notre contenu ainsi que de compter le nombre de visiteurs et analyser la manière dont les internautes naviguent au sein de ce site. Google Analytics est un service d’analyse de sites internet proposé par Google Inc. Les données générées par les cookies concernant votre utilisation du site (y compris votre adresse IP). Google ne recoupera pas votre adresse IP avec toute autre donnée détenue par Google. Pour plus d’information sur Google Analytics :
https://support.google.com/analytics et https://www.google.fr/intl/fr/policies/privacy/.

Notez par ailleurs que nous avons installé sur notre site une version « anonymisée » de Google analytics qui ne permet pas à Google de garder des données qui pourraient être qualifiées de personnelles.

Vous pouvez désactiver l’utilisation de cookies en sélectionnant les paramètres appropriés de votre navigateur. Cependant, une telle désactivation pourrait empêcher l’utilisation de certaines fonctionnalités de ce site.

Ce site est susceptible de donner accès ou d’intégrer des vidéos, photos et musiques provenant de sites tels que YouTube. En visitant une page qui contient des contenus intégrés de l’un de ces sites, des cookies provenant de ces sites peuvent être déposés sur votre navigateur ou le disque dur de votre ordinateur. Pour plus d’information sur YouTube, vous pouvez consulter https://support.google.com/youtube/answer/171780. Vous pouvez désactiver l’utilisation de cookies en sélectionnant les paramètres appropriés de votre navigateur. Cependant, une telle désactivation pourrait empêcher l’utilisation de certaines fonctionnalités de ce site.

DROIT APPLICABLE
Les présentes mentions et conditions sont soumises au droit de Sayari. En cas de litige quant à leur interprétation, application ou exécution, les tribunaux français seront seuls compétents.

MENTIONS COOKIES
En utilisant ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies anonymes à des fins de mesures statistiques de l’audience – Voir ci-dessus paragraphe “Cookies”.

Back To Top